Quatre murs et puis un toit

Je glisse les clés dans la porte. Rotation de la main sur la droite et le bruit significatif de la serrure. Ça y est, je suis chez moi. Chez moi. Mon chez moi. Je m’y sens en sécurité dans mon chez moi. J’enlève mon écharpe, j’enlève mon manteau et je les poses sur le porte manteau. Le chat toujours à portée de vue. Il en est pour beaucoup dans l’amour que je porte à mon chez moi. En mouvement, complètement énervé, dragueur ou bien complètement éteint, flaque de poils sur son fauteuil. Il anime la vie de mon chez moi et j’adore ça. Il me fait rire aussi, beaucoup.

Je pose mon sac et je tourne à droite pour passer la porte de la salle à manger. Je passe devant cette grande bibliothèque pleine de livres et je me dirige vers la cuisine. J’ouvre la porte et je me fait happer par cette belle lumière qui coule du centre du plafond. Je ferme les yeux, je respire, je souris. J’attrape ma bouilloire, ma théière et je me prépare mon thé préféré. “Paris for her“. Il sent bon le bonheur.

Une fois enfouie dans le canapé, entourée de mon thé, mon bujo et mes colocs, tout va pour le mieux. Toujours.

 

Bien à toi,

Elsa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *